AX-­ELLE est le pseudo d’Alexandra Soulard Berthomé.
Née en 1976, elle dévoile ses premières toiles et performances de peinture en 1994, sur la scène électronique Nantaise.
En 2000, elle commence à peindre sur les corps et design des personnages. Durant 12 ans d’expériences dans les domaines de la scène, de l’opéra, du cinéma, de la photo, en qualité de maquilleuse artistique et peintre décoratrice, l’important pour elle restera son expression artistique et ses créations.
Après des années également passées aux côtés des futures mamans avec son projet « Les Fées mères » (depuis 2001), le body painting comme outil de connexion à soi, de développement personnel, devient une évidence pour AX-­ELLE.
Depuis 2014, AX-­ELLE s’investit dans son art, qui est autant artistique que thérapeutique. Elle prend conscience du niveau vibratoire de ses toiles, de l’effet bénéfique et énergétique de sa peinture sur les personnes et les lieux.
Elle lui donne le nom de Soul Painting en 2017.
L’expérience lui montrant la direction que son art prend et sa profondeur, ajoutant à la peinture, le feutre, elle re-détermine, en 2020, son art pictural de méta-dimensionnel.

C’est un don de naissance qui lui permet d’utiliser son art comme outil de channeling, thérapeutique, et de soin.
Son don? Aller dans les annales akashiques, ou d’un point de vue plus « rationnel »,lire dans les mémoires méta-dimensionnelles comme dans un livre. Même si elle n’a pas forcément besoin de la peinture pour « capter », celle ci donne une vibration supplémentaire, elle est le lien, le pont entre le spirituel et la matière. La peinture et le dessin propage son énergie aussi longtemps que la création existe .